Tout connaitre sur la race Cavalier King Charles Spaniel

Avec sa joie de vivre et son beau visage au regard doux, le Cavalier King Charles Spaniel saura vous conquérir pour devenir votre compagnon d’une vie. D’un caractère calme et joueur, ce petit chien convient aux familles avec enfant à la recherche d’un ami poilu très sociable, gentil et facile à éduquer. Son allure à la fois gracieuse et élégante est la preuve de ses origines princières et son appartenance à la famille des chiens d’agréments et de compagnie.

Cavalier King Charles : ses origines

Le Cavalier King Charles est un cousin du King Charles, deux chiens de la famille des spaniels dont les couleurs de robe sont les mêmes, mais la différence situe au niveau de la taille avec le King Charles plus petit et doté d’un crâne en dôme, une face aplatie et un nez court retroussé, alors que celui du Cavalier King Charles est court et droit.

Au XVIIe siècle, le King Charles fut le chien préféré du roi Charles II d’Angleterre qui voulut l’immortaliser avec différents tableaux où il prit la pose avec ses fidèles compagnons. À cette époque, les préférences évoluaient rapidement et le King Charles a été délaissé au profit du pékinois et des carlins, et cela a contribué à la création des épagneuls nains à nez plat. Pour y remédier, l’américain Roswell Eldridge eut l’idée de recréer le modèle ancien d’épagneuls nains, et profita de l’exposition Crufts de 1926 pour accorder un prix de 23 livres à celui qui arrivera à recréer la race Cavalier King Charles en respectant les caractéristiques des chiens de la célèbre toile de Sir Edwin Landseer « The Cavalier’s Pets ». Ainsi, la race fut récupérée grâce au King Charles, l’épagneul nain au nez plat, et en hommage au tableau, la race obtenue fut nommée « Cavalier King Charles », une appellation officialisée par le Kennel Club en 1945.

cavalier king charles

Les caractéristiques physiques du chien Cavalier King Charles

Suivant le standard F.C.I n° 136, le chien Cavalier King Charles appartient à la lignée des épagneuls anglais d’agrément et se reconnait avec sa tête presque plate au niveau des oreilles, son stop bien marqué, son museau à la forme d’un cône coupé, ses grands yeux foncés, ses longues oreilles frangées et attachées haut, son corps court aux proportions égales, sa longue queue frangée et ses membres droits et parallèles. Si son poil est long, soyeux et peu ondulé, la robe va du noir et feu, du rouge uni intense (ruby), des taches châtain sur fond blanc pur (blenheim) au tricolore (noir, blanc, feu). Pour une taille moyenne estimée entre 25 à 34 cm, le Cavalier King Charles pèse dans les 5 à 8 kg.

Vivre avec un Cavalier King Charles : son comportement

Autrefois considéré comme chien de réconfort, le Cavalier King Charles restait au chevet de son maitre malade, et n’hésitait pas à l’accompagner à ses différentes activités, notamment pour le roi Charles II d’Angleterre qui les amena au Parlement. Ces caractères du Cavalier King Charles ont été conservés, ce qui en fait un chien de compagnie idéal, à la fois fidèle et affectueux toujours à la recherche de moments de partage avec les câlins et léchouilles. Il n’hésite pas à vous faire la fête lorsque vous rentrez chez vous et participera avec enthousiasme aux différentes activités, notamment les jeux et les promenades. D’ailleurs, pour reconnaitre un Cavalier King Charles heureux, vous constaterez que votre chien arrivera à faire tournoyer sa queue, imitant à la perfection le ventilateur.

Le Cavalier King Charles est avant tout un chien de compagnie dévoué, recherchant la compagnie de ses maitres, qui aura tendance à devenir un peu collant, mais sympathique. Attentif à vos changements d’humeur, il n’hésitera pas à vous partager sa joie de vivre et vous demandera des moments de jeux et de partage comme la lancée de balle. Et si vous lui faites comprendre que vous avez encore besoin de temps pour rester seul et vaquer à vos occupations, il comprendra et vous attendra calmement. Pour les familles avec enfants, le Cavalier King Charles sera le compagnon de jeu idéal qui sera toujours prêt à jouer et à se dépenser dans la bonne humeur. Qu’il vive en appartement ou en maison, le Cavalier King Charles saura faire preuve de discrétion et de propreté, et n’aboiera que lorsque cela lui semblera nécessaire.

Le Cavalier King Charles sera donc votre compagnon si vous recherchez avant tout un chien intelligent, agile, sociable avec tout le monde, y compris les animaux tels les chats, les oiseaux et les chevaux. D’ailleurs, si vous êtes sportif, il saura s’adapter à vos activités, et il en est de même si vous êtes plutôt casanier, car c’est un chien de race facile à vivre qui n’aura besoin que de quelques balades ou d’un jardin pour se dépenser.

L’éducation d’un Cavalier King Charles

Susceptible aux émotions, le Cavalier King Charles est un chien de race qui mérite une éducation adaptée à son caractère. Pour l’éduquer, vous allez devoir faire preuve de patience, parce que même s’il est doté d’une intelligence intuitive, votre chien aura tendance à trop s’attacher à vous et ne supportera pas les moments de solitude. Et même s’il va user de son charme pour vous attendrir avec ses yeux doux et son visage de bébé, vous devez lui faire respecter une certaine limite. En agissant ainsi, vous arriverez à préserver votre espace de vie et lui faire comprendre que son territoire s’arrête à tel ou tel endroit de la maison.

Pour réussir à lui faire dépenser son énergie débordante, inscrivez votre Cavalier King Charles à un cours d’Agility, un sport dont les différentes activités comme les sauts et les obstacles à contourner lui permettront de créer de bons moments de complicité lorsque vous aurez à l’encourager à améliorer son score tout en lui offrant des friandises en guise de récompense.

La nature enjouée du Cavalier King Charles complique souvent son éducation, et pour mieux y réussir, il est fortement conseillé de commencer son apprentissage le plus tôt possible, en adoptant un chiot que vous allez éduquer avec beaucoup d’amour et de persévérance. D’autant plus que le Cavalier King Charles fut autrefois utilisé comme chien de chasse et ses instincts de chasseurs prendront surement le dessus lorsque vous lui donnerez des ordres dans un parc où il se laissera distraire par les oiseaux. Pour le rappeler, vous allez simplement faire preuve d’autorité en l’appelant par son prénom pour le faire revenir auprès de vous.

La santé du Cavalier King Charles

Avec une espérance de vie moyenne de 12 ans, le Cavalier King Charles est un chien robuste, contrairement au King Charles susceptible à la chaleur et jugé plus délicat. Mais parce qu’il s’agit avant tout d’un être vivant qui va vivre à vos côtés, il est important de se renseigner sur ses éventuelles maladies et les bons gestes pour son entretien journalier.

Ses maladies

Parmi les maladies héréditaires auxquelles le Cavalier King Charles est prédisposé, vous devez faire preuve de vigilance avec les troubles cardiaques dont il est aujourd’hui possible de faire des dépistages et des traitements préventifs. Comparé aux autres chiens de race, les radiographies des chiens Cavalier King Charles ont prouvé que le cœur est beaucoup plus volumineux et le chien risque de souffrir de maladie dégénérative de la valve mitrale du cœur ou endocardiose mitrale, actuellement contrôlé et dépisté régulièrement par échographie. Les autres maladies les plus récurrentes chez cet épagneul nain sont celles qui touchent la peau, entre autres la dermatite à Malassezia qui se reconnait à une peau grasse et fétide localisée dans les plis, le conduit auditif, entre les doigts, l’abdomen et les babines. Il y a aussi la dysplasie folliculaire des poils noirs engendrant la perte de ces derniers. Lors des visites de routine chez le vétérinaire, n’oubliez pas de faire les analyses nécessaires pour revenir sur les maladies auxquelles votre Cavalier King Charles est prédisposé, comme les troubles neurologiques, respiratoires et orthopédiques.

Son entretien et son alimentation

Même si le Cavalier King Charles a une belle fourrure à poil long à frange, il n’a pas besoin de toilettage spécifique, en vous limitant aux douches, au séchage et au brossage réguliers. Et pour lui assurer une vie saine, vérifiez toujours ses yeux pour éviter les tares oculaires, ainsi que ses oreilles pour d’éventuelles infections. Vous pourrez aussi prendre soin de votre chien en lui coupant les ongles, en lui brossant les dents et en demandant conseil au vétérinaire pour prendre soin de ses glandes anales.

Quant à son alimentation, ce chien de race aura besoin de croquettes de qualité supérieure, essentiellement au poulet pour lui apporter tout le complément minéral et vitaminé dont il aura besoin. Et si vous préférez lui préparer ses repas à la maison, évitez l’utilisation de matières grasses pour cuire sa viande, en privilégiant une cuisson rapide à la vapeur. Il faudra également respecter la ration journalière de votre Cavalier King Charles, car il est gourmand de nature.

Où acquérir un Cavalier King Charles ?

Pour entrer en contact avec le Cavalier King Charles qui deviendra votre compagnon, vous pourrez soit l’adopter ou l’acheter auprès d’un refuge, d’une animalerie, d’un éleveur agréé, d’un particulier ou auprès de l’association de secours des Epagneuls Nains Anglais Cavalier & King Charles (ASENACK). Quel que soit votre choix, informez-vous toujours sur les conditions de vie de votre chiot ou de votre chien, car cette race de chiens est très recherchée, et il n’est pas rare qu’ils vivent dans de mauvaises conditions qui auront un effet négatif sur leur caractère.

Ainsi, si vous vous adressez à une animalerie, demandez toutes les informations concernant sur les origines de votre Cavalier King Charles, sa santé, le transport (en box dans les camions), les documents officiels originaux, etc. Ces données vous permettront d’éviter les chiens craintifs et anxieux, souffrant de maladies rares. Par contre, si vous commandez votre chiot Cavalier King Charles auprès d’un propriétaire particulier, informez-vous sur les croisements de race pour vous en tenir aux caractères fixés par le standard, ce qui est essentiel pour la survie de la race. Chez les éleveurs, il est important de fixer un rendez-vous pour voir la portée entière et de vérifier qu’il s’agit bien de la maman parce qu’il existe de faux éleveurs qui proposent des chiens importés.

Quel budget pour un Cavalier King Charles ?

Pour un Cavalier King Charles répondant aux caractéristiques établies par le Club des épagneuls nains anglais et la Société centrale canine, il y a évidemment un prix, dont le budget nécessaire va de 400 à 2000 euros environ, suivant l’âge et le sexe du chien. Mais il est amplement mérité parce que vous vous apprêtez à acquérir un chien élevé par des professionnels passionnés qui n’hésiteront pas à vous conseiller sur la prise en charge de votre chien, en vous proposant un suivi régulier de son évolution et son adaptation à la vie familiale.

Si vous avez des questions sur les garanties concernant les risques de maladies héréditaires, ils vous communiqueront les certificats de santé des parents et leur pédigrée, les informations concernant les soins vétérinaires, les vaccins et rappels obligatoires, les examens et autres tests indispensables pour les chiens de la race Cavalier King Charles, l’alimentation la mieux adaptée pour le chiot. Par exemple, si vous comptez faire reproduire vos chiens Cavalier King Charles, vous allez devoir faire des tests de tares cardiaques, oculaires et rotules dès que votre chien atteindra l’âge de 18 à 24 mois.

Pour pouvoir élever des Cavaliers King Charles en respect des conditions légales et réglementaires nécessaires pour la préservation de la race, le professionnel doit avoir de solides compétences et exercer grâce à un certificat de capacité, vous garantissant ainsi que votre chien a été élevé dans de meilleures conditions, respectant son bien-être. Et surtout, le Cavalier King Charles issu d’un élevage professionnel est inscrit au Livre des origines françaises (LOF), attestant qu’il est issu d’une portée de chiens de race dont les critères sont conformes à ceux fixés par le standard de la race, ce qui vous sera indispensable lorsque vous aurez à assurer un chien avec un risque amoindri de maladies héréditaires, ou encore si vous projetez de le faire participer à des concours de beauté.